Laboratoire TIMA

Présentation


TIMA (Unité Mixte de Recherche N°5159) est un Laboratoire public de recherche sous la tutelle du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), de Grenoble INP (Institut Polytechnique de Grenoble), et de l'UGA (Université Grenoble Alpes). TIMA est une équipe cosmopolite, avec des chercheurs et stagiaires du monde entier. Une grande partie de la recherche s'effectue dans le contexte de projets coopératifs, avec des partenaires industriels et académiques, financés par des contrats régionaux, nationaux et européens.

Les sujets de recherche du Laboratoire TIMA couvrent la spécification, la conception, la vérification, le test, les outils CAO et méthodes d'aide à la conception pour les systèmes intégrés, depuis les composants de base analogiques et numériques jusqu'aux systèmes multiprocesseurs sur la puce et à leur système d'exploitation de base.

Plus précisément, le Laboratoire est organisé en 5 équipes de recherche :

  • AMfoRS : Architectures and Methods for Resilient Systems.
    • Spécification et vérification multi-niveaux d'architectures intégrant matériel et logiciel sur une puce : approches formelles et semi-formelles
    • Modélisation, analyse et test au niveau système
    • Sûreté de fonctionnement des systèmes intégrés : détection/tolérance de fautes, test en ligne, circuits auto-adaptatifs et auto-cicatrisants
    • Evaluations de sûreté de fonctionnement : injection de fautes et alternatives (analytiques ou approches formelles), prédiction des effets du vieillissement sur la durée de vie
    • Sécurité des systèmes intégrés : accélérateurs cryptographiques, contre-mesures contre les attaques matérielle
  • CDSI : Design of Integrated devices, Circuits and Systems
    • Circuits et systèmes asynchrones (IPs asynchrones, NoCs, GALS, logique asynchrone reconfigurable, etc.)
    • Technologie asynchrone pour la sécurité matérielle
    • Échantillonnage non uniforme et traitement du signal associé (capteurs, imageurs, circuits, algorithmes)
    • Microsystèmes pour la médecine
    • Micro générateurs pour microsystèmes autonomes
    • Conception et technologies pour micro et nano systèmes intégrés
  • RIS : Robust Integrated Systems
    • Architectures tolérantes aux fautes et auto réglées
    • Conceptions pour la Fiabilité face aux variabilités, le vieillissement, et les « soft errors »
    • Gestion de la consommation multi-niveaux (du OS jusqu'au silicium)
    • Auto test et auto réparation
    • Algorithmes de routage tolérants aux fautes, auto-adaptatives, et à faible consommation
    • Allocation et ordonnancement des taches au niveau réseau, tolérants aux fautes et avec prise en compte des variabilités, du vieillissement, et de la consommation
    • Recouvrement des erreurs au niveau réseau
    • Architectures mono-puces massivement parallèles robustes
    • Architectures robustes pour les nanotechnologies
    • Architectures durcies pour les applications spatiales
    • Évaluation de robustesse et qualification: test sous radiation, injection des fautes
  • RMS : Reliable Mixed-signal Systems
    • Conception en vue du test de circuits analogiques, mixtes analogique-numérique et RF : nouvelles techniques de test intégré à bas coût pour les CANs, les circuits RF et imageur CMOS
    • Estimation des métriques de test : faciliter l'évaluation et l'exploration des solutions de test intégré RF AMS.
    • Calibrage des dispositifs RF/AMS : faire face à la chute du rendement de dispositifs RF ; calibrage à bas coût après le test de production
    • Prédiction et contrôle de la qualité et de l'efficacité énergétique : application multimédia et appareils sans fil fonctionnant sur batterie
    • Modélisation de haut niveau des systèmes hétérogènes et multi-physique : génération de modèles de haut niveau d'ordre réduit
  • SLS : System Level Synthesis
    • A Architectures parallèles, configurables et reconfigurables
    • Infrastructures logicielles pour les systèmes intégrés
    • Synthèse, génération et simulation de systèmes numériques intégrés

Les membres de TIMA contribuent à de nombreuses manifestations internationales, participent à des actions de recherche européennes variées, et ont établi des accords scientifiques avec des universités et des laboratoires de recherche dans le monde entier.

TIMA est à l'origine de 8 créations d'entreprises. Parmi les plus récentes, TIEMPO a été créée en 2007 pour commercialiser la technologie de conception de circuits asynchrones inventée par le Groupe CIS; UROMEMS est issue des résultats de thèse de Hamid Lamraoui (groupe MNS) en collaboration avec TIMC et l'hôpital de la Pitié Salpétrière à Paris. La société vise à résoudre les problèmes d'incontinence urinaire avec un nouveau concept de sphincter urinaire artificiel automatisé.

Enseignement Supérieur

La plupart des personnels universitaires de TIMA sont rattachés à Grenoble INP ou à l'UGA. Ils ont d'importantes responsabilités pédagogiques. En particulier, ils sont responsables des filières : 3I et E2I à Polytech (Uga), Systèmes Electroniques Embarqués à PHELMA (Grenoble INP), Systèmes et Logiciels Embarqués à l'ENSIMAG et à PHELMA (Grenoble INP), Master CSINA (conception de systèmes intégrés numériques et analogiques) à l'UGA. Les personnels universitaires de TIMA enseignent dans toutes les filières mentionnées ci-dessus. Ils assurent également l'enseignement de 80 % des cours de l'option « Conception » du Master Micro-Nano-Electronique, et sont impliqués dans la Licence d'Informatique ainsi que dans les programmes de Masters.

Des membres de TIMA sont responsables de 4 plateformes de recherche et d'enseignement sur 8 au CIME-Nanotech (Centre Inter-universitaire de Micro Electronique) : salle blanche, systèmes embarqués, micro-nano systèmes, conception. Les membres de TIMA sont également très présents dans la formation continue dispensée chaque année aux ingénieurs dans le secteur industriel.

Les chercheurs de TIMA enseignent dans des tutoriaux lors de conférences internationales. Ils participent à des Ecoles d'Eté annuelles. Ainsi SERESSA (International School on the Effects of Radiation on Embedded Systems for Space Applications) et MPSOC (International Forum on Application Specific Multi-Processor Systems on a Chip) ont été créés par des membres de TIMA.

Chiffres clés
  • 115 personnes
  • 58 doctorants en moyenne par an sur les 4 dernières années
  • 7 start ups
  • 2 brevets en moyenne par an sur les 4 dernières années
  • 14 thèses en moyenne par an sur les 4 dernières années
Sensor

A sensor

thermopile uncooled infrared sensors